VIEUX QUEUTARDS BANDENT DUR

3696150_7_o

Les hommes qui ont dépassé les cinquante-cinq ans sont de nos jours encore très verts, ils n’ont plus les mêmes têtes qu’avaient nos grands-parents usés par les boulots pénibles et donc, comme ils se sentent en pleine forme, ils ne pensent qu’à baiser mais à baiser de la bonne chair fraîche. Et comme les jeunettes d’aujourd’hui n’ont plus froid au yeux et sont tout à fait prêtes à se taper des vieux, ne fût-ce que pour voir si c’est bon, il n’est plus rare d’assister à des parties de baises hard où les différences d’âges sont impressionnantes, des fillettes de dix-huit ans avec des mecs de soixante n’est plus un phénomène rarissime. De plus les vieux ne culpabilisent même plus, ils prennent beaucoup de plaisir sans se poser la moindre question, imaginez un peu, il y a encore quarante ans, lorsqu’un gars mûr se tapait une jeunette, d’abords les deux amants se cachaient le mieux possible et ensuite les deux partenaires se sentaient fautifs quelque part, ce sentiment n’existe plus du tout et c’est peut-être pas plus mal si on considère que la culpabilité amène souvent des maladies somatiques indésirables. Dans cette page je vais donc vous présenter des filles qui sont déjà jeunes mais aussi terriblement expertes dans tous les domaines de la baise par rapport à leurs jeunes âges, cela peut paraître surprenant mais c’est comme le reste, à notre époque tout défile très vite. Elles offrent des fellations très câlines, douces, tendres, précises, des branlettes manuelles et avec les seins qu’elles maîtrisent à merveille et au niveau des pénétration elles sont rompues à toutes sortes d’exercices dans tous les orifices. On va donc mater de la position du missionnaire, de la levrette, de la position de côté et dite bateau, de la sodomie profonde sans vaseline, les anus sont déjà très dilatés. Ces jeunes femmes connaissent leurs corps parfaitement, elles on appris cela en se masturbant d’abord souvent, les interdits ne sont pas les même qu’avant, on ne dit plus que la masturbation rend fou (folle) ou sourd (sourde), non les parents ne disent plus rien, les enfants ne sont plus obligés de se taper le catéchisme et les communions, à part bien sûr dans les religions hors d’âge que je tairai ici. Allez on regarde de la belle baise mes amis(es). Parfois en couple mais aussi parfois en partouze, les techniques sont absolument assimilées, les filles très bonnes et les Messieurs très en appétit !

Laisser un commentaire