SODOMIES BRUTALES

ms 201503-02_15

La sodomie est une pratique sexuelle assez répandue mais elle est loin de faire l’unanimité chez tous les couples ou alors l’un des deux partenaires y est favorable alors que l’autre ne veut pas en entendre parler, ce qui pose problème quelques fois. Il est vrai que la pénétration vaginale reste la plus pratiquée peu importe la position adoptée pour la réaliser, la position du missionnaire arrive en tête, la levrette en seconde position et le « chevauchement » de la femme sur le pénis de l’homme en troisième position, c’est le trio de prédilection d’une grande majorité des gens qui font l’amour. La sodomie, qui peut d’ailleurs être appliquée dans les positions précitées, est plutôt demandée par les femmes que par les hommes, ces derniers sont toujours remplis de préjugés sur l’homosexualité et affirment qu’un homme ne baise pas une femme par l’anus, sinon autant qu’il soit gay, c’est du grand n’importe quoi et portant c’est la réalité, combien de fois ai-je entendu de telles bêtises autour de moi. Cependant quelques mecs chauds et espiègles s’en régale également, ils passent volontiers du vagin au trou du cul, c’est même une source d’excitation intense pour eux. Les femmes sont donc plus demandeuses que les hommes de sodomies brutale et profondes et certaines même voient dans cette pratique leurs orgasme décupler en intensité. Quant aux nanas qui se tapent deux mec à la fois, elles sont souvent prises en double pénétration, une pénis dans le vagin et l’autre dans l’anus mais attention cette technique n’est pas sans danger et il faut un certain entraînement pour la réaliser. Les acteurs et actrices de films pornographiques excellent dans ce domaine mais ils sont habitués à de telles acrobaties, c’est leur métier et ils ne font que cela toute la journée. Ce besoin donc d’être prise ou de prendre de manière anale est assez flou dans l’étude du comportement par les sexologues qui attribuent la choses aux fantasmes et aux actions refoulées, c’est très complexe. Je pense qu’il faut baiser comme on le sent et surtout comme on a envie de le faire, avant tout le plus important c’est de se faire plaisir, de rendre sa partenaire heureuse et d’être heureux soi-même, toutes les autres études psychologiques ne servent en rien notre quotidien !

Laisser un commentaire