JEUNES BAISEUSES

5

Les filles sont de plus en plus en avance pour baiser, ce n’est plus un secret pour personne mais cela prend quand-même des proportions inquiétantes. On pourrait presque dire qu’elles arrivent au mariage, vers trente ans, complètement blasées de la baise, comme si elles avaient eu une autre vie bien remplie avant de fonder une famille, une vie de débauche et de baise avec de multiples partenaires. Et une fois qu’on en a bien profité c’est le moment pour faire deux enfants et se caser, comme si le fait d’avoir deux enfants, un mari et d’être mariée sonnait le glas de la vie de baiseuse. On tire un trait, on se résigne, on sait que ce sera le travail, le mari, les enfants, un petit coup de bite deux fois par semaine sous la couette, un orgasme fameux ou simulé, bref, on devient sérieuse et on abandonne l’idée de retrouver des bons coups un jour ou alors vers quarante-cinq ans lorsque les enfants seront grands et qu’on aura divorcé. C’est bien triste mais ce que je viens de décrire est le cheminement réel de pratiquement une femme sur deux à notre époque, triste époque cependant où les sentiments ne brillent pas de mille feux, c’est dommage. Voilà ce qui arrive quand on commence à baiser a quatorze ans avec des gars qui ont entre seize et cinquante-ans, voire soixante, j’ai l’impression que les filles ont maintenant perdu la notion d’âge et on en voit de plus en plus se taper des mecs qui sont trois fois plus vieux qu’elles. Peut-on en vouloir aux hommes ? Je ne le pense pas dans la mesure où leurs partenaires sont d’accord et même souvent les ont cherchés, un homme adore se taper des jeunes femmes, plus c’est jeune même et plus c’est bon, les hommes sont friands de la fraîcheur de jeunes chattes, des seins droits comme des I et fermes comme de la pierre, des petites fesses grosses comme des petit melons et trop bandantes pur les laisser filer, un homme est un pénis ambulant mais cela, on le sait toutes. Les filles à seize ans sont déjà des pro des fellations, des branlettes manuelles, Espagnoles et tout ce qu’on voudra, elles ne sont plus viereges depuis longtemps et recherchent tous les bons coups qui seront capable des les faire jouir au maximum. Quand on les voit baiser ces jeunes fille, on croirait mater des adultes du porno qui exercent leur métier depuis au moins dix ans, c’est vraiment impressionnant, parfois ça ferait même peur, vous ne trouvez pas, non ??

JEUNES BAISEUSES 400-400

Laisser un commentaire