DELICIEUSES ASIATIQUES

4 (1)

Sous leurs faux airs sages et prudes, ne vous y trompez pas les Asiatiques sont de grosses cochonnes pour ne pas des de vraies salopes, le problème avec elles, c’est qu’elles sont tellement dans la retenue et la délicatesse qu’elles passent pour des jeunes femmes inabordables et qui ne pensent pas du tout à la baise. C’est bien mal les connaître que de croire cela même si les apparences tendraient à nous prouver le contraire. Quand les mecs tentent de les draguer, elles ont la fâcheuse habitude de leur laisser croire que rien n’est possible avec elles, qu’elles ont d’autres préoccupations que la baise mais c’est leur culture et leur éducation stricte qui les conduisent à réagir de la sorte, cette retenue naturelle, ce manque d’exhibition sont tellement inscrits dans leur subconscient qu’il est vraiment trop difficile pour elles de se comporter autrement, alors qu’elles pensent exactement l’inverse. Mon neveu, le plus jeune est un admirateur des filles venues d’Asie, il ne drague qu’elles et elles sont nombreuses à fréquenter le campus où il se trouve, il pensait de plus en plus qu’il n’avait aucune chance avec elles, qu’elles tournaient résolument le dos à la baise. Il m’en a parlé il y a une mois de cela, il est libre avec moi, plus qu’avec sa mère car il sait que je suis une libertine dans l’âme. Je lui ai conseillé d’y aller franchement, il est si mignon, je lui ai dit de choisir celle qui lui plaisait le plus et de l’inviter à boire un pot, ensuite je lui ai dit de l’inviter carrément à venir dans sa chambre sur le campus afin de réviser les cours ensemble. Il a osé suivre mes conseils et quelque jours après il est venu me faire son rapport. « Tu es géniale », c’est la première chose qu’il m’a dite en m’embrassant, j’ai baisé mon Asiatique le soir même a-t-il ajouté. Il m’a raconté : Il a donc invité la fille à boire un café, elle a dit oui aussitôt, il lui a ensuite demandé de lui expliqué une partie d’un cours qu’il ne comprenait pas et l’a invitée à le rejoindre dans sa chambre, elle a aussitôt accepté, sans sourire, sans euphorie particulière mais elle a dit encore oui. Un fois chez lui, c’est la fille qui a déballé son pénis et qui l’a sucé avec une infinie délicatesse, sans précipitation, tout à fait naturellement, elle se contentait d’émettre de tous petits gémissements très discrets. Il lui a bien sûr offert un cunnilingus qu’elle a apprécié puis il a baisée en position du missionnaire et en levrette. Elle avait un corps magnifique a-t-il précisé, des petits seins en ponte avec de bouts longs et durs, une taille de guêpe et un cul à damner un moine. Voilà les Asiatiques c’est cela, l’exemple que je vous donne est des plus réaliste, il suffit de leur demander les choses, jamais elles ne feront le premier pas, elles ne se mettront jamais en avant, comme si elle n’avait pas de sentiments. En revanche, si le gars leur plaît, une fois en action de baise, elles sont redoutables, elles sont expérimentées et elles ont souvent un coprs parfait, ce qu’il faut où il faut, ces filles sont le haut de gamme de la sensualité, de l’amour et de la tendresse, une fois leur carapace tombée, bien entendu !

Laisser un commentaire