BEURETTES SALOPES

1 (6)

Vous savez les beurettes aiment vraiment baiser, bien sûr je parle des beurettes qui sont affranchies de tous les dogmes religieux, celles qui ne sont pas sous le joug de leurs parents ou de leurs frères dans les cités où elles sont retenues comme des prisonnières. Ici on va aborder le sujet de beurettes qui vivent comme les Européennes, il y en a beaucoup plus que l’on croit, en principe elles ont fait des études et elles ont vite compris que la religion n’était pas faite pour elles. En faculté elles ont connu des garçons et elle ont commencé à goûter aux plaisir de la chair, une fois qu’on goûte à cela il est difficile de s’en passer par la suite qu’on soit une femme ou un homme d’ailleurs. Ce qui a de bien avec les beurettes, c’est qu’elles sont très câlines, très douces, très tendres et qu’elles prennent leur temps lorsqu’elle baise, de plus elles sont très généreuses et recherchent avant tout le plaisir de leurs partenaires, à eux ensuite d’être à la hauteur et de rendre la pareille. Elles sucent merveilleusement bien, leurs bouches sont délicates et elles avalent les verges avec beaucoup de gourmandise en fermant les yeux et en gloussant doucement, on voit vraiment qu’elles se régalent, les mec qui ont la chance de recevoir leurs pipes sont des petits veinards, du reste beaucoup le reconnaissent. Elles adorent aussi jouer avec leurs seins et offrir des branlettes Espagnoles aux pénis en rut mais avant tout elles sont également friandes de préliminaires, si vous léchez la chatte à une beurette Messieurs, elle va se trémousser, se tortiller et jouir pratiquement aussitôt, les cunnilingus les rendent folles, elles ont souvent de gros clitoris faciles à localiser et à titiller avec la langue. Au niveau des pénétrations elles sont assez souples de vagins et vous pourrez les prendre en levrette, en position du missionnaire, elles vous chevaucheront souvent, par contre elles seront plutôt hostiles à la sodomie. La femme beurette n’aime pas la sodomie, ça ne s’explique pas, c’est comme cela, alors ne vous aventurez pas sur ce terrain là. Elles excellent également en branlettes manuelles, les pénis s’en souviennent une fois que leurs mains sont passées par là. Bref elle sont loin d’être endoctrinées et elles magnent la vie par les deux bouts sans nuire à personne ni penser à faire du mal, je dis cela pour éviter de faire trop d’amalgames ridicules, quand vous les materez en train de baiser, vous comprendrez qu’elles ne sont pas prêtes à se laisser radicaliser !

Laisser un commentaire