BEAUX TRANS

tumblr_npzmvtFJzb1u6so64o4_500

Si vous saviez comme il est difficile d’être un tans et la souffrance que cela signifie, vous seriez étonnés. En effet, les trans, je veux parler de ceux qui n’ont pas pu avoir recours à la chirurgie et bénéficier d’une ablation du pénis. Ces gens-là sont en carence affective très grave et leurs vies sont souvent des calvaires dont le commun des mortels ne soupçonne pas l’existence. La vie amoureuse d’un trans est pratiquement désertique, si sa vie sexuelle peut-être très active, en revanche il ne connait souvent jamais l’amour. Je vous parle de cela car j’ai eu une franche discussion avec un être de ce genre l’autre jour et ça m’a bouleversée, dans la tête ils sont femmes mais cet affreux pénis est un vrai cancer pour eux, un handicap qui fera de leur vie un enfer, de plus certains sont très bien montés et c’est encore pire. Les trans sont souvent obligés de se prostituer pour gagner leur vie car ils ne peuvent pas avoir une vie sociale stable et dans les normes comme chacun d’entre-nous. Ce trans de l’autre jour m’expliquait que le gros de sa clientèle était de bons pères de famille qui ressentaient le besoin vital de sucer un pénis, de la masturber, de jouer avec et de se faire prendre, ces clients qui sont si affectueux avant qu’ils n’obtiennent ce qu’ils veulent, s’en vont dès qu’il on eu leurs plaisirs et rentent à la maison embrasser leurs femmes et leurs enfants comme si de rien n’était. Il y a toute la palette des genres dans les gens qui font vivre ce trans, des cadres, des ouvriers, des employés, des artistes, des jeunes, des vieux, bref toute la société est représentée et se régale de baiser ou de se faire baiser par des trans, ce qu’ils préfèrent quand même c’est jouer avec un autre pénis que le leur. C’est étrange, je ne savais pas tout cela et pourtant je ne suis pas une caille de l’année, les rencontres sont riches parfois en enseignements et comme je vous le disais tout à l’heure cette rencontre-là a changé ma vision des choses sur pas mal de sujets. Est-ce que les gens qui fréquentes les trans sont des homosexuels refoulés, sont-ils déstabilisés par le stress, leur travail ou leur famille ? Je n’ai pas d’idées précises sur la question mais je vais mieux me renseigner. De toutes façons ces humains n’ont pas choisi leur sort mais le plus grand malheur dans l’histoire c’est que les mecs qui viennent réclamer leurs services parce qu’ils ont envie de les baiser, de les sucer, de les branler ou de se faire défoncer l’anus, n’est pas le courage de vivre avec l’un deux, de s’afficher sans honte et de s’accomplir pleinement sans plus avoir à dissimuler ses penchants naturels, c’est décidément in compréhensible !

Laisser un commentaire