Accueil SODOMIES Bonne Sodomie

Bonne Sodomie

0
2
377
17173975573d86fec888

Il y a des jeunes qui sont vraiment experts en bonnes baises hard, ils n’ont pas appris cela dans les manuels de la fac bien entendu, non ils ont acquis ces facultés par l’expérience et la passion de baiser et de se faire du bien autant que possible. Nul besoin d’avoir des partenaires en grand nombre d’ailleurs pour apprendre à bien baiser, non, il suffit d’en avoir un avec lequel on a de grandes affinités et un peu d’amour, une femme amoureuse est prête à beaucoup de choses pur son homme, elle est généreuse avec lui, elle veut lui offrir tout ce qu’il y a de meilleur en elle afin de combler tous ses désirs. Ce soir je vous présente donc une jeune femme très belle qui porte de la lingerie noire très sexy et qui visiblement est très amoureuse de son partenaire, elle le mate comme on mate une icone, elle se laisse caresser en gloussant, le gars passe ses doigts dans sa chatte puis sur ses seins, très vite elle branle doucement sa verge très grosse avant de l’ingurgiter puis de s’occuper du gland en le léchant de fond en comble, elle sait vraiment pratiquer la fellation, elle est délicate, attentionnée et très douce, le mec a vraiment de la chance, toutes les filles ne se comportent pas de la sorte, je pense à ces hystériques du cul qui attrapent un pénis et le mangent à toute vitesse, comme des cinglées et qui croient impressionner, elles n’ont rien compris celle-là. Ensuite le gars ne tarde pas à caresser son anus et à commencer une très belle sodomie profonde, le trou de balle de la fille est habitué car la queue rentre aussitôt dans cet orifice plutôt serré, la glisse est de suite parfaite et les gémissements qu’i l’accompagne des deux côtés vont bon train. le gars est très doux, même si la pénétration est très profonde, il ne s’agite pas, ne défonce pas sa partenaire qui c’est vrai ne mérite pas cela. Il caresse beaucoup ses fesses, ses hanches et sa taille, son gland rentre et sort de l’anus, il est énorme ce gland qui adore tellement l’anus qui lui fait face. La petite pousse de gros soupirs de délice, elle aime ce que lui donne son homme, elle apprécie tout avec une délectation non dissimulée. Au bout d’une dizaine de minutes, la verge se retire de l’anus et éjacule en trombe de la jute épaisse sur le dos de la fille qui prend plaisir à recevoir ces grands jets tièdes et puissants. Une sodomie très réussie qui n’est sûrement pas la première pour ce petit couple fort sympathique. je vous laisse juger de ce que j’affirme !

  • 47604549457fed1890

    cleptomane baisée à fond

    Parfois il arrive que des vieux pervers profitent de certaines situations qui, pour eux, s…
  • 3699437_11_o

    Brune Friande De Foutre

    ce n’est pas la règle mais cependant il y a certaines femmes qui ne peuvent pas fair…
  • 251258458c66f6a4a59b

    Mère sodomisée brutalement

    Il y a des matures qui sont parfois un peu trop gourmandes, qui bravent les interdits et p…
Charger d'autres articles liés
  • 216575155a91a5292e2b

    Ejaculation sur la face

    Avant de baiser, certains partenaires, lorsqu’ils ne se connaissent pas encore bien …
  • 47604549457fed1890

    cleptomane baisée à fond

    Parfois il arrive que des vieux pervers profitent de certaines situations qui, pour eux, s…
  • 263062558c9b738962d9

    Fellation Brutale

    Comme on l’a répété souvent sur ce blog de fesses, de nichons et de bites en rut, le…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 66868854adf7488accf

    Une Baise pour Noël

    Il est évident que la période est propice à faire des câlins, à s’aimer et à donner …
  • 251258458c66f6a4a59b

    Mère sodomisée brutalement

    Il y a des matures qui sont parfois un peu trop gourmandes, qui bravent les interdits et p…
  • 250124958c2acbaef901

    Mature réveille son neveu

    Parfois les juste matures, je pense aux femmes qui se situent entre quarante-deux et cinqu…
Charger d'autres écrits dans SODOMIES

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je me tape deux bonnes bites

J’étais restée longtemps sans trop baiser, je sortais peu, j’avais perdu toute…