Accueil SECRETAIRES Secrétaire bien chopée

Secrétaire bien chopée

1
1
250
11

Certains patrons de secrétaires on vraiment de la chance d’avoir des employées modèles prêtes à tout pour être bien vues et tranquilles, prêtes a leur sucer les couilles à la moindre demande. la secrétaire que nous materons ici est un exemple d’employée vraiment dévouée à la cause de celui qui la paie, elle ne perd pas au change car en plus le mec a un sacré morceau de bite et elle se fait défoncer souvent avec un plaisir non dissimulé. Elle a une classe terrible et tous les attributs de sa fonction, tailleur-jupe et dessous ultra sexy du genre bas nylon noirs, porte-jarretelles et soutien-gorge de folie la fille bandante par excellence, la fille qu’un mec a envie de baiser dès qu’il la voit, seulement sa bouche pulpeuse est un appel à la fellation gourmande, oui il faut des femmes comme elles, elles font le plaisir de beaucoup d’hommes. Finalement heureusement que les chiennes existent, sauf pour leurs maris évidemment mais ça c’est autre chose, un détail dans lequel nous ne nous engagerons pas. Ici le patron s’approche d’elle, il se met en boxer puis il déballe sa verge qui est déjà énorme au repos, imaginez, dès qu’elle la prend en bouche, l’engin grossit encore pour venir la remplir jusqu’à la gorge mais c’est une experte et elle s’en sort plus que bine, elle lèche le gland, les couilles, elle lustre la tige qu’elle passe ensuite sur ses gros bouts de seins vraiment appétissants, elle est tout simplement bonne. Après la pipe le gars lui met deux doigts dans la chatte puis dans l’anus avant de la baiser en missionnaire, en levrette et en sodomie assez sauvage, la soumis se régale et le boss est de plus en plus agité et brutal, elle adore ça la salope comme la plupart des femmes même si elles ne le reconnaissent jamais. On peut aussi remarquer ce gros pénis pénétrer la chatte et le cul, les allers-retours sont soutenus, la belle poupée hurle de bonheur, elle bave, lui il se concentre sur les beaux seins et la belle paire de fesses de son employée qu’il démolit de plus en plus, il fait à peine attention à la lingerie, c’est un blasé celui-là, un vrai queutard, il a dû s’en taper des secrétaires dans sa vie, heureux homme. de toutes manières il ne risque rien car tous les dimanches il va à l’office religieux de onze heures expier ses péchés !

  • 214376155a85cc31aeb0

    Masturbations rapides

    Dès qu’il commence à faire beau, que la nature est belle, que les oiseaux gazouillen…
  • IMG_4708

    Jeune baiseuse en bas noirs

    Les femmes savent depuis toujours que les hommes sont très excités par la lingerie et les …
  • 006

    Jeune baiseuse excellente

    Il y a des jeunes femmes très bien sur tous les points mais qui galèrent tellement pendant…
Charger d'autres articles liés
  • 221705549fe6c36c5dd

    Baise dans famille recomposée

    Souvent dans les familles recomposées il se passe des choses qu’on ne soupçonne pas …
  • 214376155a85cc31aeb0

    Masturbations rapides

    Dès qu’il commence à faire beau, que la nature est belle, que les oiseaux gazouillen…
  • 4 (1)

    Deux coquines pour un pénis

    Souvent les jeunes femmes se tapent un mec à deux, il parait qu’il y a plus de femme…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 1 (6)

    Promotion canapé

    Vous ne pouvez pas vous imaginer ce qu’une femme est capable de faire pour trouver d…
  • collage

    Je baise avec mes patrons

    Je suis secrétaire dans une petite boîte où l’on est une trentaine, je suis secrétai…
  • 1 (2)

    Il me chope dans le bureau

    Je suis secrétaire dans un grand cabinet d’assurances, je travaille au siège et c&rs…
Charger d'autres écrits dans SECRETAIRES

Un commentaire

  1. Enkidu

    16 janvier, 2018 à 21 h 13 min

    Mignon, mais peu crédible :)
    Néanmoins, je parie que nombre de patrons aimeraient avoir la même au bureau !

    Dernière publication sur Enkidu & Shamat : Captions Candaulistes - 10

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je suce le gland de mon beau-père

Il y a quatre ans ma mère s’est remariée avec un homme dont elle est tombée follemen…