Accueil PIPES J’ai faim de son pénis

J’ai faim de son pénis

0
7
171
6 (2)

J’ai eu plusieurs expériences avec des mecs qui ne sont jamais allées très loin car je ne tombais pas sur les profils qui me correspondaient vraiment. En effet, moi j’ai besoin de tendresse, de douceur et d’amour, j’ai bien entendu aussi besoin d’être bien baisée mais comme il faut, pas à la va vite où juste pour sue le mec se vide les couilles, j’ai horreur de cela, voilà pourquoi j’ai eu pas mal de déceptions qui se son soldées tout simplement par des ruptures à court terme, j’ai beaucoup baisé, c’est vrai mais j’ai surtout beaucoup rompu. Je suis brune et plantureuse, j’ai un beau visage, une belle bouche, des seins splendides et des fesses qui en le sont pas moins, donc évidemment je n’ai aucun mal à plaire et à baiser, le problème n’est pas là. Or il y a trois mois de cela, c’était chez mon frère pour son anniversaire, on était une trentaine, j’ai rencontré un garçon très beau gosse mais surtout très doux, je ne le connaissais pas du tout car c’est un nouveau collègue de travail de mon frère. Le hasard qui a un peu été forcé je pense par mes proches a voulu que je me trouve assise à côté de ce gars à table, on a dîner, un bon dîner à l’ancienne préparé par ma mère et tout le monde s’est régalé, on a débouché quelques bonnes bouteilles, on a donné les cadeaux à mon frère qui a été très gâté et ensuite bien sûr on a dansé. Mon voisin de table avec lequel j’avais eu le temps de faire plus ample connaissance pendant le repas m’a invitée sur la piste de dans improvisée et dès que je me suis retrouvée dans ses bars, j’ai ressenti comme des envies fortes de baiser, des fourmillement dans mon ventre, des chatouilles au niveau de mon clitoris et mes seins qui se tendaient doucement mais sûrement, j’ai su à cet instant qu’il se passerait quelque chose entre lui et moi. On a continué à danser et est venu le moment des slow, danse lente où les corps se rapprochent, il a collé mon ventre contre lui et j’ai senti sa verge grosse, à n’en pas douter il bandait, je ne peux pas lui en vouloir car j’étais très sexy et en grande beauté ce soir-là, de plus c’était très agréable de sentir ce pénis collé sur mon ventre, j’adore ces situations qui ressemblent à des préliminaires amoureux. En fait, les mecs que j’ai quittés ne connaissaient pas les préliminaires, c’était la baise mécanique où l’on fourre et on éjacule, je déteste cela. Après la soirée, j’étais venue en voiture avec une amie, ce gars m’a proposé de me raccompagner à la maison, j’ai accepté aussitôt, tant pis pour l’amie. Arrivés devant mon appartement, il allait me dire à bientôt quand je l’ai invité à monter chez moi, j’ai été très directe, je lui ai avoué franchement que j’avais très envie de lui, si bien sut il ressentait la même chose pour moi. On est montés chez moi et il m’a embrassée comme un fou dès qu’on a été à l’intérieur, il m’a roulé des pelles tendres te longues, j’étais ravie et conquise. Ensuite on s’est allongés sur le canapé, je lui ai taillé une pipe très délicate comme j’aime les faire, il a léché ma chatte en m’offrant un cunnilingus très poussé et très longs, j’ai joui comme une malade, puis on s’est tapé un beau soixante-neuf, il a éjaculé en s’excusant et en me confiant qu’il n’avait pas baisé depuis plus de trois mois. Pas de problème, on s’est de nouveau roulés des pelles baveuses et j’ai repris son membre superbe en bouche, il a bandé de nouveau comme un cheval avant de me prendre en position du missionnaire, il léchait mes mamelons avec une extrême gourmandises, j’adore qu’on me lèche le seins, il me pénétrait lentement, je sentais son gland s’arrêter juste au fond de mon vagin. Après ses coups de reins ont été un peu plus forts et mes orgasmes ont été les meilleurs depuis longtemps, longs, intenses, tout simplement bons. Il m’a prise en levrette en caressant mes hanches et ma taille fine puis il a éjaculé sur mes fesses fermes et rondes juste ce qu’il faut. depuis ce jour-là on se quitte plus, on va emménager ensemble, je crois que j’ai enfin trouvé l’homme que je cherchais depuis si longtemps, il faut dire que j’ai déjà trente-deux ans et qu’il était vraiment grand temps, il a été adopté ma toute la famille et mon frère donc qui bosse avec lui en est le premier ravi, après moi évidemment !

  • 83522554b245fbab9d0

    Jeune amatrice se gode

    Les jeunes femmes qui ont goûté au moins une fois a de la baise avec un petit copain et qu…
  • 33666775950a93d5f83a

    Elle baise avec son fils

    Cette mère baise avec son fils pratiquement par obligation, ce n’est pas considéré c…
  • 7 (1)

    Vieux cochon baise une Asiatique

    C’est toujours pareil depuis des lustres, c’est toujours les mecs pétés de tun…
Charger d'autres articles liés
  • 15542515569548009c55

    Baise contre nature

    Il y a des baises qu’on pourrait qualifier de contre nature bien qu’elles soie…
  • 76739154b0cdbe59b1d

    La secrétaire branle son Boss

    Vous savez dans le monde de l’entreprise et à l’étage des cadres supérieurs il…
  • 3103210594532aa1ede6

    Clitoris Géants

    On aime ou on n’aime pas mais il faut se dire que des femmes possèdent des clitoris …
Charger d'autres écrits par keduku
  • 91211354b4d696abeca

    Grosse Ejac Faciale

    Vous savez qu’il y a des femmes qui adorent sucer, branler puis se faire éjaculer su…
  • 1771648557961279cf10

    Jeune rousse suce un vieux

    Il y a des vieux qui ont quand-même de la chance de se taper des jeunettes aussi belles et…
  • 31693085947d4cc4e6ca

    Pipe matinale

    Les hommes adorent être sucés le matin au réveil, tous les hommes sont friands de cette gâ…
Charger d'autres écrits dans PIPES

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je suis une baiseuse compulsive

Je ne sais pas pourquoi je suis comme je suis mais toujours est-il que j’ai un gros …