Accueil PIPES J’ai faim de son pénis

J’ai faim de son pénis

0
7
237
6 (2)

J’ai eu plusieurs expériences avec des mecs qui ne sont jamais allées très loin car je ne tombais pas sur les profils qui me correspondaient vraiment. En effet, moi j’ai besoin de tendresse, de douceur et d’amour, j’ai bien entendu aussi besoin d’être bien baisée mais comme il faut, pas à la va vite où juste pour sue le mec se vide les couilles, j’ai horreur de cela, voilà pourquoi j’ai eu pas mal de déceptions qui se son soldées tout simplement par des ruptures à court terme, j’ai beaucoup baisé, c’est vrai mais j’ai surtout beaucoup rompu. Je suis brune et plantureuse, j’ai un beau visage, une belle bouche, des seins splendides et des fesses qui en le sont pas moins, donc évidemment je n’ai aucun mal à plaire et à baiser, le problème n’est pas là. Or il y a trois mois de cela, c’était chez mon frère pour son anniversaire, on était une trentaine, j’ai rencontré un garçon très beau gosse mais surtout très doux, je ne le connaissais pas du tout car c’est un nouveau collègue de travail de mon frère. Le hasard qui a un peu été forcé je pense par mes proches a voulu que je me trouve assise à côté de ce gars à table, on a dîner, un bon dîner à l’ancienne préparé par ma mère et tout le monde s’est régalé, on a débouché quelques bonnes bouteilles, on a donné les cadeaux à mon frère qui a été très gâté et ensuite bien sûr on a dansé. Mon voisin de table avec lequel j’avais eu le temps de faire plus ample connaissance pendant le repas m’a invitée sur la piste de dans improvisée et dès que je me suis retrouvée dans ses bars, j’ai ressenti comme des envies fortes de baiser, des fourmillement dans mon ventre, des chatouilles au niveau de mon clitoris et mes seins qui se tendaient doucement mais sûrement, j’ai su à cet instant qu’il se passerait quelque chose entre lui et moi. On a continué à danser et est venu le moment des slow, danse lente où les corps se rapprochent, il a collé mon ventre contre lui et j’ai senti sa verge grosse, à n’en pas douter il bandait, je ne peux pas lui en vouloir car j’étais très sexy et en grande beauté ce soir-là, de plus c’était très agréable de sentir ce pénis collé sur mon ventre, j’adore ces situations qui ressemblent à des préliminaires amoureux. En fait, les mecs que j’ai quittés ne connaissaient pas les préliminaires, c’était la baise mécanique où l’on fourre et on éjacule, je déteste cela. Après la soirée, j’étais venue en voiture avec une amie, ce gars m’a proposé de me raccompagner à la maison, j’ai accepté aussitôt, tant pis pour l’amie. Arrivés devant mon appartement, il allait me dire à bientôt quand je l’ai invité à monter chez moi, j’ai été très directe, je lui ai avoué franchement que j’avais très envie de lui, si bien sut il ressentait la même chose pour moi. On est montés chez moi et il m’a embrassée comme un fou dès qu’on a été à l’intérieur, il m’a roulé des pelles tendres te longues, j’étais ravie et conquise. Ensuite on s’est allongés sur le canapé, je lui ai taillé une pipe très délicate comme j’aime les faire, il a léché ma chatte en m’offrant un cunnilingus très poussé et très longs, j’ai joui comme une malade, puis on s’est tapé un beau soixante-neuf, il a éjaculé en s’excusant et en me confiant qu’il n’avait pas baisé depuis plus de trois mois. Pas de problème, on s’est de nouveau roulés des pelles baveuses et j’ai repris son membre superbe en bouche, il a bandé de nouveau comme un cheval avant de me prendre en position du missionnaire, il léchait mes mamelons avec une extrême gourmandises, j’adore qu’on me lèche le seins, il me pénétrait lentement, je sentais son gland s’arrêter juste au fond de mon vagin. Après ses coups de reins ont été un peu plus forts et mes orgasmes ont été les meilleurs depuis longtemps, longs, intenses, tout simplement bons. Il m’a prise en levrette en caressant mes hanches et ma taille fine puis il a éjaculé sur mes fesses fermes et rondes juste ce qu’il faut. depuis ce jour-là on se quitte plus, on va emménager ensemble, je crois que j’ai enfin trouvé l’homme que je cherchais depuis si longtemps, il faut dire que j’ai déjà trente-deux ans et qu’il était vraiment grand temps, il a été adopté ma toute la famille et mon frère donc qui bosse avec lui en est le premier ravi, après moi évidemment !

  • 39314054a4dda6618b6

    Jeunette affamée de pénis

    Dans sa chambre universitaire cette jeune fille croit devenir folle, elle a envie de baise…
  • 161798549a2ce090686

    Fellation parfaite

    On va maintenant mater une jeune femme qui taille une pipe d’exception à son mec, la…
  • 27891815939f2d53462e

    La jeune assistante aime la sodomie

    On ne dirait pas à les voir mais il y a des femmes très jeunes, dans la vingtaine, qui ado…
Charger d'autres articles liés
  • 141720755663db3618f8

    Maman Chaudasse

    Maintenant nous allons mater une mature qui est une maman très cochonne qui adore baiser a…
  • 3282733594ccd2b35efc

    Les vieux et les putes

    Les vieux cochons qui ont la chance par exemple d’habiter aux abords de la frontière…
  • 7199654954c9d5e4b6

    Baise avec préservatif

    Il y a des mamans salopes, en manque aussi qui font vraiment feu de tous bois, elles n&rsq…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 358065493ee843025b

    Harcèlement pour une pipe

    Il y a des hommes qui pourraient profiter de certaines situation dans le domaine de la bai…
  • (m=e-yaaGqaa)(mh=q4wswCDA-FvmCxpZ)original_410816221

    Soubrette suce un client

    Il y a des soubrettes qui ont compris depuis longtemps que leurs vrais salaires se faisaie…
  • 161798549a2ce090686

    Fellation parfaite

    On va maintenant mater une jeune femme qui taille une pipe d’exception à son mec, la…
Charger d'autres écrits dans PIPES

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je vide mes seins gorgés de lait

J’ai accouché il y a trois mois de cela et depuis mon mari ne me regarde plus, il ne…