Accueil SODOMIES Sodomie brutale

Sodomie brutale

0
8
164
12

Je suis une jeune femme blonde et très sexy, je plais beaucoup aux hommes et je le reconnais parfois j’en joue, j’aime la baise dans tous les domaines du genre, je ne m’interdis rien, autrement dit je n’ai pas beaucoup de tabou et je me tape tous les mecs qui me plaisent sauf en principe les flambeurs dont j’ai une sainte horreur. Je vivais avec un gars qui me sodomisait beaucoup et qui lorsque je le suçais me disait qu’il aimerait être à ma place, je ne comprenais pas très bien ce qu’il voulait dire jusqu’au jour où il m’a quittée, mais par pour une autre fille, non pour un mec, j’ai alors compris beaucoup de choses qui me posaient problème lorsque nous étions ensemble, enfin je suis vite passée à autre choses en jurant de ne plus vivre avec quelqu’un de si tôt et de faire ma vie amoureuse comme je l’entendais, dans un genre de libertinage coquin. J’ai vingt-cinq ans et j’ai le temps de me marier et de fonder une famille, je n’y pense même pas souvent encore mais de temps en temps seulement. En ce moment je suis à fond sur un nouveau collègue de travail qui ne parle que de cul au bureau, il dit qu’il a une grosse queue, qu’il sodomise comme un fou, qu’il défonce les anus, qu’il bouffe les chattes et que les femmes qui ont la chance de le rencontrer s’en souviennent longtemps. A force de l’entendre il m’a donnée des idées ce con, d’autant que c’est un beau gars qui est juste un peu plus vieux que moi et qui met vraiment l’ambiance au bureau, il s’occupe de la comptabilité, il est le seul mec dans les bureaux et nous sommes trois secrétaire, deux vieilles porches de la retraite et moi-même, il fait beaucoup rire mes vieilles collègues qui, j’en suis certaine, du moins pour l’une d’entre elle, ne cracherait pas sur sa verge s’il lui proposait le coup. L’autre jour qu’il parlait de branlettes Espagnoles après une sodomie brutale, d’éjaculation et de tout le répertoire de cul qu’il débite toute la journée, je l’ai pris au mot et je lui ai dit qu’il fallait qu’il me montre ce qu’il savait réellement faire, je sais qu’il est célibataire, moi aussi ça tombe bien. Il m’a invitée le soir même au restaurant, c’était vendredi dernier et après dîner on est allés chez lui finir notre soirée. J’ai commencé à faire ma belle devant lui, à faire mon show, je m’étais déshabillée et je me déhanchais sous ses yeux, lui était avachi dans le canapé à me regarder. Tout à coup je me suis retournée et je l’ai vu en train de se branler, un beau pénis gros, long et épais comme je les aime émergeait de son pantalon. Je me suis approchée de lui et je lui ai taillé une pipe, je suis douce et délicate quand je suce, j’aime les pénis et je les traite avec une grande tendresse, je m’occupe du gland, des testicules et de la tige avec la plus grande attention quand je suce un beau membre. Je mouillais comme une pute, je sentais ma culotte s’humidifier quand il m’a dit qu’il allait me défoncer l’anus. Il m’a en effet retournée après m’avoir roulé quelques pelles et il m’a sodomisée à sec avec une brutalité et une violence qui m’ont donnée de bons orgasmes immédiatement, j’aime être prise sauvagement parfois, surtout par lui qui est très viril et dont j’avais particulièrement envie ce soir-là. De plus mon anus est très dilaté et cela depuis toujours, même bien avant que je ne pense à baiser mon trou du cul était large, les bites y rentrent tranquillement et la glisse est toujours parfaite, si pour des amies à moi la sodomie est impossible ce n’est pas du tout mon cas. Il m’a prise vite et fort, il a ébranlé mon corps de toutes parts, il pressait mes jolies petits seins et me mettait des fessées incroyables, c’était bon, vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point, j’ai vraiment aimé, ça change des mecs mous un peu et c’est fameux, mes orgasmes se suivaient sans discontinuer. Je suis ensuite montée sur lui, anus en avant bien entendu et la sodomie était de plus en plus vive, une autre que moi aurait eu l’abus arraché, mon partenaire s’est d’ailleurs étonné de l’élasticité de mon orifice. Il m’a demandé de sortir, il s’est branlé entre mes seins qui sont petits certes pour ce genre d’exercice mais très fermes puis il a éjaculé dans le creux de ma poitrine avant de poser sa longue verge sur ma langue, il a enfoncé sa bite qui bandait encore dur au fond de ma gorge et il a simulé de baiser ma bouche en me traitant de chienne et en appuyant très fort sur ma nuque, il est fou, c’est un violent en baise. Je n’aurais jamais pensé aimer la baise brutale à ce point, le petit con m’a donnée de grosses envies et du coup on a baisé une grande partie de la nuit !

  • 4 (1)

    Deux coquines pour un pénis

    Souvent les jeunes femmes se tapent un mec à deux, il parait qu’il y a plus de femme…
  • 31460025946d6eaee012

    Mature branle son jeune locataire

    Quand les matures commencent à être chaudes, elles inventeraient n’importe quoi pur …
  • 1 (6)

    Belle rousse baiseuse

    Ah les rousses ! ou elles ne plaisent pas du tout ou elle sont le fantasmes des hommes je …
Charger d'autres articles liés
  • 221705549fe6c36c5dd

    Baise dans famille recomposée

    Souvent dans les familles recomposées il se passe des choses qu’on ne soupçonne pas …
  • 214376155a85cc31aeb0

    Masturbations rapides

    Dès qu’il commence à faire beau, que la nature est belle, que les oiseaux gazouillen…
  • 4 (1)

    Deux coquines pour un pénis

    Souvent les jeunes femmes se tapent un mec à deux, il parait qu’il y a plus de femme…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 2 (2)

    Elle avoue aimer la sodomie

    Beaucoup de filles ont de gros fantasmes qu’elles n’osent pas toujours avouer …
  • 1817466557bc52542e1f

    Baise anale pour pucelle du cul

    Quelques mots, ce soir je n’ai pas trop le temps d’écrire, pour vous montrer u…
  • 92246554b515b5a6df7

    Première anale

    Je ne suis pas novice en baise, je veux dire que je n’en suis pas à ma première bais…
Charger d'autres écrits dans SODOMIES

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mon cousin me demande une branlette

Comme à chaque fois que mon cousin vient à la maison c’est à dire pour les vacances …