Accueil AMATEURS Défoncée après une infidélité

Défoncée après une infidélité

0
10
312
1 (5)

Je suis avec mon mari depuis quinze ans maintenant, je me suis mariée très jeune, j’avais à peine dix-huit ans et maintenant j’ai comme on dit « le feu au cul », j’ai besoin d’aller voir ailleurs, j’ai besoin de baiser à tout va. Mon mari s’est aperçu une fois de mes infidélité et il m’avait rendu la pareille avec la voisine qui est aussi salope que moi et qui lui plait beaucoup, c’est vrai qu’elle est bien foutue bien que plus âgée que moi. Hier il s’est passé la même chose, mon mari était censé être au boulot quand je me suis tapée une jeune bite, un gars de vingt-ans et d’ailleurs j’ai éprouvé un plaisir sans commune mesure, j’ai joui comme une vrai pute et j’ai eu de bons orgasmes comme je les aime. Manque de chance mon mari est rentré du boulot à l’improviste et le jeune gars que j’ai connu à mon boulot et qui était en train de me baiser a dû s’enfuir par la fenêtre, mon mari ne l’a donc pas vu mais il a compris ce qu’il venait de se passer. Je sais que je ne dois pas baiser chez moi, dans le lit conjugal ou dans aucune autres pièces de la maison, je le sais, j’avais juré de ne plus le faire, mais voilà hier, j’ai eu cette opportunité et j’étais tellement chaude et ma chatte mouillait tant que je n’ai pas pu résister. Je croyais que mon mari allait rentrer dans une colère noire comme il le fait souvent mais non, il s’est contenté de retirer son pantalon et sa chemise puis il m’a jetée sur le lit et m’a dit  » puisque tu es une chaudasse » tu vas comprendre ta douleur maintenant, « je vais te donner ce que tu mérites vraiment ». Il a plongé sa grosse bite dans ma bouche jusqu’à m’étouffer, je suçais comme une folle, il hurlais de lécher plus fort, de branler, de gober ses couilles et moi j’exécutais, je n’avais guère autre chose à faire après une infidélité de plus que je ne pouvais cacher. Il a enculé, c’est le mot, ma bouche jusque profond dans ma gorge, la bave coulait le long de mon menton et je sentais son gland buter avec force mon palet. J’avoue que même si j’ai été surprise sur le coup, après je me suis régalée, je me suis remise à mouiller et de nouveau des grosses envies me sont venues, comme d’habitude, je ne sais d’où, ces envies incontrôlables de baiser qui me tombent dessus et que je ne peux réfréner, c’est comme des pulsions fortes, alors je me suis mise à gémir, à lécher ses couilles de plus en plus fort, à mordiller son gland, à branlé sa tige entre mes seins, il est très friand de branlette Espagnole et je lui ai offert je pense la meilleure de sa vie, il râlait doucement, il était en sueur. Il a écarté mes cuisses puis il a mangé totalement ma chatte, il disait adorer ma mouille fraîche de salope, il léchait mes jambes, mes mollets, mes chevilles. Ensuite il a bondi sur moi et il m’a prise d’abord en levrette, une levrette violente très rapide, il me donnait des fessées à rendre mes fesses violettes, il tapait comme un fou sur mon cul qui remuait doucement, je jouissais comme une salope, j’ai toujours aimé la baise virile et un peu brutale, il le sait mais là il pensait y aller un peu fort, alors que moi j’étais ravie de son comportement. Après il a retiré sa bite très gonflée de ma chatte puis il l’a introduite dans mon anus, heureusement très dilaté et toujours prêt à recevoir une beau membre, je sentais cette bite énorme buter le fond de mon anus, je me masturbais doucement et je poussais de petits cris de chienne, signes de mon contentement. Il a carrément cassé mon cul, il donnait des coups de reins d’une rare brutalité, j’avançais de un mètre à chaque coup, c’était bon, je continuais à me masturber en même temps et maintenant mes orgasmes étaient incessants, j’étais partis dans mes délires et dans ces cas-là je suis dans un état second. Au bout de dix minutes de grosse sodomie, il a écrasé, malaxé mes seins en passant les mains par dessous, il arrachait pratiquement mes bouts de tétons qui étaient devenus énormes, il me punissait et me le disait, il voulait que je paye encore plus fort que d’habitude cette nouvelle infidélité. Il s’est enfin retiré et il m’a demandé d’ouvrir la bouche, il a plongé sa belle verge visqueuse à l’intérieur, il s’est comme branlé sur ma langue et m’a ordonnée de tout avaler lorsqu’il a éjaculer plusieurs jets bien garnis de jute très épaisse, j’ai tout avalé jusqu’à la dernière goutte, aujourd’hui son sperme était doux et je l’ai bu avec délectation. Une fois sa queue au repos, il m’a jetée sur le lit en me donnant une bonne paire de gifles et en m’informant qu’il allait à présent sauter la voisine !

  • 1 (6)

    Baise dans la cuisine

    C’est drôle comme dans les maisons, les cuisines sont propices à baiser, c’est…
  • 2 (4)

    Brune à Blacks

    Il semblerait que les jeunes femmes soient de plus en plus portées sur les mecs blacks, ce…
  • 82295054b200fc99ccb

    Sodomie à la plage

    La plage donne beaucoup d’idées chaudes aux couples qui se retrouvent seuls devant c…
Charger d'autres articles liés
  • 78568654b13646a18fa

    Micro-Pénis vaillants

    S’il est vrai que presque tous les hommes sont insatisfaits, à tort, de la taille de…
  • 14496554993dbbaed69

    Bonne levrette douce

    Les hommes ont de tout temps adorer prendre les femmes en levrette, à n’importe quel…
  • 7 (1)

    Vieux cochon baise une Asiatique

    C’est toujours pareil depuis des lustres, c’est toujours les mecs pétés de tun…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 78568654b13646a18fa

    Micro-Pénis vaillants

    S’il est vrai que presque tous les hommes sont insatisfaits, à tort, de la taille de…
  • 14496554993dbbaed69

    Bonne levrette douce

    Les hommes ont de tout temps adorer prendre les femmes en levrette, à n’importe quel…
  • 08239731

    Multi orgasmes en solo

    Beaucoup trop de femmes se plaignent d’être seules, de vivres seules en ville ou mêm…
Charger d'autres écrits dans AMATEURS

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ma chatte est poilue

Je suis black, j'ai vingt-ans et je n'ai pas beaucoup d'expérience en ce qui concerne la b…