Accueil MATURES Baise avec un beau gosse musclé

Baise avec un beau gosse musclé

0
10
207
1 (5)

Cette année j’attendais particulièrement le moment des grandes vacances car j’ai eu beaucoup de travail avec ma nouvelle boutique que j’ai ouverte en mai et qui est la sixième au total, chaque fois que j’ai crée un nouveau magasin je me suis épuisée et ensuite j’ai eu beaucoup de mal à remonter la pente. Je ne me plains pas car les affaires tournent bien mais quand j’ai besoin de décompresser, je dois absolument le faire sous peine de tomber malade. Je vis seule depuis que mon mari m’a quittée, il pensait que je n’étais pas assez disponible pour lui et il avait raison car il est fonctionnaire et a du temps à revendre pour les loisirs alors que moi c’est tout le contraire, il est parti, on a divorcé à l’amiable, tout c’est bien passé, je ne lui en veux pas, maintenant il fait sa vie et je fais la mienne. Je suis donc partie me reposer une semaine dans le Lubéron où Maman m’a laissé une superbe villa à sa mort, ce fut mon héritage et je dois dire que vraiment cette demeure est magnifique et très bien située à tous points de vues, rien que le climat y est fantastique et la maison est clame, à l’abris des regardes et protégée par de la vidéo surveillance, je m’y rends à peu près quatre fois par an, une petite semaine hélas. Je sais que là-bas je vais retrouver un jardinier beaucoup plus jeune que moi qui entretient mon parc et je vous l’avoue franchement me fait aussi l’amour. Il est marié et on doit rester donc très discret, il est mon amant depuis trois ans maintenant, en fait je l’ai connu dès que j’ai hérité de la villa, c’est un beau gosse musclé très tendre et travailleurs qui me plait beaucoup et me fait également beaucoup jouir. Il faut dire que maintenant que je ne suis plus mariée, je ne baise pratiquement jamais, je consacre ma vie au travail et quand les besoins se font pressants et ressentir trop fortement, je fais comme toutes les femmes seules, je prends mon gode et je l’enfonce dans ma chatte pour éteindre ce feu qui me consume et me calmer un peu. Je n’ai que quarante-huit ans et bien entendu j’ai encore des besoins parfois très violents. Le premier jour que je suis arrivée à la villa j’ai passé la journée à dormir, j’étais tellement épuisée, il n’y a pas de mots pour exprimer cette fatigue, je ne pensais qu’à dormir, je crois que j’ai dormi pendant presque vingt-quatre heures. Ensuite j’ai fait le tour du domaine, très bien entretenu comme toujours puis je suis allée au village faire des courses pour ma consommation personnelle, des fruits et des légumes, je ne mange pas beaucoup, je tiens à rester fine et belle, je travaille dans le monde du prêt à porter, d’où mes boutiques et je dois ressembler à quelque chose pour être crédible. J’ai aperçu mon jardinier-amant dans le champs d’à côté, il m’a envoyé un texto en me demandant si il pouvait venir, j’ai répondu oui, ce n’est jamais moi qui le contacte, on ne sait jamais, si sa femme tombait sur mes messages, elle pourrait se poser des questions. Il est arrivé une petite heure plus tard, toujours aussi beau, musclé, un vrai gars du Sud. Il m’a prise dans ses bras et m’a roulé de longues pelles, il adore me lèvres dit-il puis il m’a allongée et a léché ma chatte, il est très doux et j’ai commencé aussitôt à gémir assez fort, il est le seul homme à me faire autant de bien, il m’apaise et me transporte dans un monde merveilleux, ensuite il a plongé deux doigts dans mon vagin et m’a masturbée, je n’en pouvais plus, je pinçais mes lèvres. Ensuite il a baissé son short et je lui ai taillé une pipe délicate comme à mon habitude, je suis douée pour les fellations et j’ai câliné son beau et gros pénis avec une tendresse incroyable, il caressait mes petits seins pointus, surtout mes tétons qu’il adore titiller. Enfin il m’a prise et ses coups de reins étaient assez vifs, il est très viril et quand il me baise il se contrôle mal, il dit que l’excite trop, sa femme ne comprend pas grand chose en baise et moi je suis assez salope je dois bine le reconnaître, c’est d’ailleurs ce qui lui plait le plus en moi. Il mes baise dans différentes positions, il est très vaillant du pénis et ne regarde pas de me faire le plus de bien possible, il est très généreux en amour, il donne beaucoup au partenaire. C’est pourquoi, en fin de baise, je le laisse éjaculer sur ou dans ma bouche, comme il veut, parfois il préfère cibler mes seins, je le laisse libre de son choix d’orgasme. Ce qui est certain c’est que ses testicules sont toujours gavés de sperme et que ses éjaculations sont interminables et très abondantes. Il m’a fait l’amour durant tout mon séjour, une fois le matin, une fois le soir, là-bas dans le Sud c’est mon havre de paix, je m’y ressource à fond !

  • 5

    Grosses envies de Black

    Souvent les femmes qui sont juste matures et qui viennent de se séparer après une longue v…
  • 1 (6)

    Mature experte en jeunes pénis

    Il y a de plus en plus de femmes matures qui vieillissent extrêmement bien et qui s’…
  • 13

    Mature perverse

    Il n’y a pas que les hommes qui sont pour certains pervers, les femmes également et …
Charger d'autres articles liés
  • 14496554993dbbaed69

    Bonne levrette douce

    Les hommes ont de tout temps adorer prendre les femmes en levrette, à n’importe quel…
  • 7 (1)

    Vieux cochon baise une Asiatique

    C’est toujours pareil depuis des lustres, c’est toujours les mecs pétés de tun…
  • 31693085947d4cc4e6ca

    Pipe matinale

    Les hommes adorent être sucés le matin au réveil, tous les hommes sont friands de cette gâ…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 1 (6)

    Mature experte en jeunes pénis

    Il y a de plus en plus de femmes matures qui vieillissent extrêmement bien et qui s’…
  • 8 (1)

    Mature Polissonne

    Les jardiniers ont pas mal de travail l’été, surtout chez les bobos qui ne savent et…
  • 13

    Mature perverse

    Il n’y a pas que les hommes qui sont pour certains pervers, les femmes également et …
Charger d'autres écrits dans MATURES

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je suis une métisse avide de baise

Je suis une métisse de toute beauté si j’en crois le jugement de tous les macs qui m…