Accueil LESBIENNES Mon amie tire mon lait

Mon amie tire mon lait

0
8
338
seins-remplis-lait-7

Depuis l’adolescence je me cherche au niveau de mes penchants sexuels mais j’ai finalement opté pour ce que je suis, c’est à dire un lesbienne, une vraie, je ne pouvais plus mentir à tout le monde, faire semblant d’être hétéro, ce sujet qui est encore tellement tabou à notre époque m’aurait rendue folle. J’en ai parlé en premier à mes parents il y a deux ans et j’aurais dû le faire avant parce qu’il m’ont dit qu’il n’attendais plus que je le leur avoue, ils avaient compris depuis longtemps mais ils n’osaient m’en parler, en fait ils désiraient que je fasse le premier pas, ce qui est normal quand on y réfléchit sereinement. Je me suis donc mise ne couple avec la fille que je matais depuis des années et qui me matait aussi sans que rien ne se soit passé encore entre nous. Elle, elle a avoué il y a longtemps sa différence à ses parents qui l’ont carrément jeter de la maison dans la rue, heureusement elle avait à l’époque trouvé refuge chez sa tante qui était la maudite de la famille, la pestiférée parce que lesbienne également. On a déménagé avec ma copine et on est allées habiter une petite ville à une vingtaine de kilomètres de chez nous, on a le boulot pas loin et on est vraiment bien. Et c’est là que toute l’histoire commence, on a rencontré des voisins de palier, deux hommes charmants et gay, mais gay cent pour cent. On est devenu très amis aussitôt et on a fait pas mal de sorties ensemble, de bouffes, de fête, comme si on était des proches parents. Un soir, on a discuté du manque d’enfant et on a eu une idée commune, je dis bien commune, l’un des deux amis me ferait un bébé, ma copine en voulait absolument un, les garçons aussi. Pourquoi c’est moi qui l’ai porté ce bébé, c’est simple, l’amour de ma vie n’est pas féconde. Au niveau des gars ils se sont arrangés ensemble, on ne s’est mêlées de rien nous et c’es finalement Fred qui m’a prise, on ne voulait pas le faire de manière artificielle. Il n’avait jamais baisé une femme et je n’avais jamais reçu un pénis dans le vagin, des godes oui bien sûr mais ce n’est pas la même chose. J’ai alors calculé ma période d’ovulation qui dure trois jours comme chez toutes les femmes, elle commence le quinzième jour après les règles. Nos partenaires ont assisté à la pénétration, on y tenait tous absolument. Fred m’a prise trois fois en trois jours, j’ai eu beaucoup de mal a accepter un pénis dans mon vagin et j’ai beaucoup souffert, lui moins forcément puisqu’un vagin est beaucoup plus large et dilaté qu’un anus. Oh ce fut bref les trois fois, il a éjaculé au bout de quatre ou cinq minutes, sans me toucher ni m’embrasser bien sûr, ce n’était vraiment pas le but, on a fait cela mécaniquement. Et bien figurez-vous que je n’ai pas eu mes règles du mois, et trois mois après la gynécologue passait ma première échographie, je suis tombée enceinte aussitôt. Le petit est né, c’est une beau poupon et je le nourris. J’ai quelques problèmes avec des montées de lait qui me contraignent de stopper l’allaitement. Chaque matin, au réveil mes seins sont vraiment douloureuse et ma compagne, vide mes grosses mamelles gonflées à bloc avec une délicatesse infinie, on se roule des pelles, elle est très douce, on se fait beaucoup de bien, elle se régale de me soulager et moi d’avoir la poitrine moins lourde et de sentir ses mains sur ma peau et ses baiser sur mes lèvres demandeuses d’affection. On doit se marier tous les quatre, les deux mecs et nous deux, le même jour, ce sera le samedi vingt-deux juillet. Mes parents sont heureux d’avoir un petit fils et les parents de nos amis également, ils participeront à la noce bien évidemment, il ne manquera que les parents de ma future femme qui sont des abrutis finis, on les plait beaucoup, il y a vraiment des gens méchants sur cette terre, des gens bornés. Il faudra qu’on soit tous très gentil avec elle ce jour-là car je la connais mieux que personne, elle ne pourra pas s’empêcher d’être malheureuse et je la comprends du fond de mon âmes, comme j’aimerais pouvoir changer les choses !

  • (m=e-yaaGqaa)(mh=-mb_dOJ3zktflK3C)original_19654561

    Elle se masturbe

    Eh oui Messieurs, vous n’êtes pas les seuls à vous branler, les femmes aussi se mast…
  • 2 (2)

    Les grosses sont chiennes

    Les femmes rondes et pour le dire franchement les femmes grosses n’aiment pas leurs …
  • 7

    On baise sur le sofa

    Je suis une vraie lesbienne depuis toujours je crois mais je pense que maintenant j’…
Charger d'autres articles liés
  • 2 (4)

    Elle se gave de sperme

    De plus en plus de jeunes filles sont dégourdies au niveau de la baise, il faut dire égale…
  • 250799358c65bde817f6

    Jeune baiseuse joueuse

    Certains jeunes gens déçoivent complètement les jeunes filles qu’ils baisent et plus…
  • 25793154a19379331e5

    Masseuses Très Classes

    Quand un mec a vraiment de l’argent, il ne s’ennuie jamais lorsqu’il est…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 313015493c43a37f94

    Deux sublimes lesbiennes

    Une lesbienne a invité chez elle une de ses amies lesbienne également afin de l’aide…
  • 2 (4)

    Baise entre matures lesbiennes

    De plus en plus de femmes matures se retrouvent seules, elles sont séparées de leurs maris…
  • 1 (6)

    Deux bombes lesbiennes

    Il est toujours agréable, de mon point de vue, de voir deux filles en train de faire l&rsq…
Charger d'autres écrits dans LESBIENNES

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Baise extra avec mon associé

Enfin je ne suis pas loin de réaliser mon rêve d’enfant au niveau du boulot, en effe…