Accueil GROSSES BITES Rien de tel qu’un beau pénis !

Rien de tel qu’un beau pénis !

0
6
160
sample_970x545 (1)

Avec mon mari que je ne vois jamais ou si peu, on habite un immense demeure de famille qui fait cinq cent mètres carrés habitables sur deux étages, il ne manque rien dans la maison c’est même le grand luxe. A l’extérieur un beau parc arboré de huit hectares, c’est une propriété qui vient de la famille de mon mari qui a toujours été riche à foison, moi j’aurais préféré vivre dans une villa plus moderne mais bon, je n’ai pas trop mon mot à dire, déjà que je me suis presque mariée de force avec le fils le plus riche de la région et que ma sécurité matérielle est assurée jusqu’à ma mort, je ne fais pas trop la fine bouche, je ne travaille pas bien entendu, interdit, ça ne se fait pas dans les gènes de mon mari et de son clan. Mes parent habitent le village voisin, une petite maison qu’ils ont mis une vie de labeur à se payer mais au moins, eux, ils sont heureux et n’ont aucun compte à rendre, souvent je leur rends visite et l’autre jour ma mère a vu que je n’allais pas bien, les mamans voient ça rapidement, en effet je déprime, je m’ennuie, j’ai l’impression d’être une potiche inutile. Ma mère m’a conseillé des choses épouvantables, elle m’a carrément dit de prendre discrètement un amant, elle qui n’a jamais trompé papa, me dire cela, ça m’a presque choquée mais elle était en colère de me voir dans un état psychologique aussi délabré, mon mari est toujours à parcourir le monde te les trois domestiques que j’ai à mon service ne me parle que pour le travail, voilà tout. Maman m’a dit qu’il y avait un nouveau prof de yoga qui se déplaçait à domicile et qui faisait des miracles avec ses cours et surtout avec ces massages coquins, il commence à se faire une petite réputation avec les insatisfaites du coin. Je l’ai donc contacté et il m’a donné le premier cours jeudi. On a fait dix minutes de yoga, le personnel était parti et nous étions donc seuls, ensuite il m’a faite allonger et il a commencé à me masser, j’étais en maillot de bain car nous avions fait quelques longueurs dans la piscine intérieure de la demeure. Je sentais ses mains sur ma peau et je commençais à avoir des sortes de frissons, puis des chatouilles dans le ventre et enfin mon clitoris a mouillé ma culotte, je n’avais pas baisé jeudi dernier depuis au moins six mois et encore vite fait, il faut tout de même le savoir et croyez-moi qu’à trente-cinq ans ce n’est pas normal. Ce prof de yoga un peu plus vieux que moi m’a donné envie de baiser et je me suis tortillée lorsqu’il me massait et finalement je lui ai demandé franchement de me prendre, de m’offrir sa bite, de le sucer, d’avaler ses couilles. Il n’attendait que ça et il a extirpé de son pantalon un bel engin dressé et raide, rien de tel qu’un beau pénis pour remonter le moral d’une femme en détresse, je lui ai taillé la plus grosse pipes de toute mon existence je crois, j’ai littéralement avalé son gland, sa tige et ses couilles, il m’a sûrement prise pour une chienne mais de toutes façons toutes les bourges sont des chiennes, il n’aura donc pas été surpris. Ensuite il m’a pénétré en position du missionnaire, vraiment monté le gars, il m’a retournée et prise en levrette, je jouissais sans m’arrêter puis j’ai grimpé sur sa verge tendue comme un arc et je l’ai chevauchée assez vivement, les orgasmes m’envahissaient totalement, j’étais submergée de bien-être sans limite, je rattrapais le temps perdu. Je lui ai demandé d’éjaculer sur mon visage mais il n’a pas eu le temps, son foutre débordait déjà du trou de son gland pour venir inonder mon vagin copieusement. Dorénavant il viendra deux fois par semaine, le mardi et le jeudi, je le paierai pour être mon amant et quel amant merveilleux !

  • 11

    Secrétaire bien chopée

    Certains patrons de secrétaires on vraiment de la chance d’avoir des employées modèl…
  • 6 (2)

    Elle aime les pénis géants

    Il y a des femmes qui ne peuvent baiser qu’avec des grosses bites sous peine de ne p…
  • (m=e-yaaGqaa)(mh=yoQVNte-orGm6vSP)original_217676001

    Cougar bouillante

    Ah ces cougars elles en font du chemin pour rejoindre des amants plus jeunes qu’elle…
Charger d'autres articles liés
  • 8 (1)

    Les bourges s’encanaillent

    Ah quand les bourgeoises mariées à de vieux grabataires profitent que leurs maris font la …
  • 11

    Secrétaire bien chopée

    Certains patrons de secrétaires on vraiment de la chance d’avoir des employées modèl…
  • 6 (2)

    Elle aime les pénis géants

    Il y a des femmes qui ne peuvent baiser qu’avec des grosses bites sous peine de ne p…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 6 (2)

    Elle aime les pénis géants

    Il y a des femmes qui ne peuvent baiser qu’avec des grosses bites sous peine de ne p…
  • 1 (6)

    De la grosse bite

    Rien de trop à dire sur cette blondasse sinon que c’est une pétasse qui a soif et fa…
  • 1292982556393fe41b93

    Je branle mon beau-frère

    J’étais encore dans mon lit bien douillet hier matin, dans ma chambre surchauffée, j…
Charger d'autres écrits dans GROSSES BITES

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les joies d’une baise nautique

Avec mon copain on est partis quelques jours au bord de la mer et on a découvert un coin s…