Accueil Blacks Mon homme est un beau black

Mon homme est un beau black

0
10
191
1 (4)

Après la grosse déception et la grosse dépression que j’ai subies à la suite d’une rupture, j’ai demandé ma mutation dans les îles Françaises, je me suis donc retrouvée à la Martinique. En effet j’étais en couple avec un professeur des écoles comme moi, on filait le parfait amour depuis au moins dix ans, enfin je le croyais, et puis j’ai appris qu’il se tapait le femme de mon frère, ma belle-soeur quoi, un truc de fou, c’est vrai qu’on était tous souvent ne semble mais ces deux-là ont bien caché leur jeu. Mon frère était complètement désolé aussi et d’ailleurs il vient de demander le divorce malgré que sa femme le supplie de ne pas le faire, le supplie de la pardonner. Elle dit qu’elle a commis une erreur mais que c’est mon ancien mec qui l’avait chercher pendant des année et qu’un jour où elle était trop chaude elle avait cédé à ses pulsions et avait commis cette faute impardonnable, elle dit aussi que, sans cela, elle ne l’aurait jamais trompé, mon frère est un gars qui tranche et il ne pardonne rien, surtout quand il s’agite de trahison, elle s’en mord les doigts maintenant, surtout que mon ancien mec n’est même plus avec elle. J’ai cherché à comprendre et j’ai appris des choses pas très belles à son sujet, en fait j’étais cocue dès le premier jour avec lui, on a passé donc dix ans ensemble et pendant ces dix années, il avait tout le temps une autre femme que moi à satisfaire, un malade pathologique, mais enfin comment ne m’en suis-je pas aperçue plus tôt. Bref j’ai oublié cette période et maintenant comme je vous le disais je vis à la Martinique où j’enseigne aux CM2. Au bout de trois mois j’ai rencontré un black qui est le directeur également de l’école où je bosse, il m’a matée dès le premier jours quand je suis arrivée un peu perdue dans cette immense cour d’école très belle par ailleurs. J’ai appris à le connaître et surtout j’ai su très vite que sa femme était décédée dans un accident depuis cinq ans et que depuis, personne ne l’avait jamais revue avec un autre femme. Les jours ont passé et il me matait toujours, quand il me parlait il semblait presque gêné, un peu niais, c’était touchant et je commençais à beaucoup l’apprécier, évidemment comme on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, je ne me suis pas fait que des amies au sein de l’école car au moins deux enseignantes blacks avaient des vues sur lui, moi je n’ai rein demandé, l’homme est seul, je ne brise aucun couple, c’est à m’opposé de mon caractère. Et puis un jour ça s’est fait, on était sortis déjà dîner sur l’île deux ou trois fois ensemble quand un soir il s’est décidé à m’embrasser, ensuite tout est allé très vite, il m’a demandé de venir passer la journée du dimanche chez lui. La première fois qu’on a fait l’amour c’était dans sa piscine, il a une très belle villa au dessus d’une petite colline tranquille, on a baisé dans l’eau carrément comme si pour la première fois on était pudique. A la première pénétration je dois reconnaître que j’ai souffert car je n’étais vraiment pas habituée à la taille d’un pénis tel que le sien, long et surtout très large. Il a compris sans que je le lui explique et il a léché ma chatte avec une douceur et une délicatesse peu commune aux autres hommes, je l’ai sucé, enfin le gland, je n’ai pas pu tout prendre en bouche puis il m’a baisée doucement, une fois la glisse établie, j’ai joui aussitôt, mais d’une force que vous ne pouvez imaginer, il a également éjaculé très vite. Il n’avait pas touché de femme depuis la mort de la sienne et il s’est excusé pour son éjaculation précoce que j’ai trouvé normale, quant à moi je n’avais plus baisé depuis un an non plus ce qui explique la rapidité de mes orgasmes. On est restés dans la piscine, on s’est roulés des pelles et il m’a pénétrée de nouveau longtemps, c’était si bon, on est restés plus de deux heures dans la piscine à faire l’amour comme de bêtes, à la fin il n’y avait plus de retenu, on a tellement de temps à rattraper en baise, autant lui que moi. Maintenant je me suis installée chez lui et mes collègues institutrices me respectent de nouveau, je suis la femme du Directeur, là-bas la hiérarchie est fondamentale et malgré ce que l’on peu penser, ça file doux !

  • 13

    Mature perverse

    Il n’y a pas que les hommes qui sont pour certains pervers, les femmes également et …
  • 1 (6)

    Grosses pénétrations

    Il y a des femmes qui ne peuvent absolument pas ou plus se contenter de faire l’amou…
  • (m=e-yaaGqaa)(mh=-mb_dOJ3zktflK3C)original_19654561

    Elle se masturbe

    Eh oui Messieurs, vous n’êtes pas les seuls à vous branler, les femmes aussi se mast…
Charger d'autres articles liés
  • 1 (6)

    Blonde à Blacks

    Beaucoup plus de femmes qu’on ne pourrait l’imaginer sont, de nos jours, attir…
  • 89691454b3d4a2ca69b

    BRANLE-TOI !

    Il y a des filles qui on compris l’intérêt qu’il y avait à gagner pas mal d&rs…
  • 9 (2)

    Double voyeurisme

    Il y a des gens qui ne peuvent vraiment bien jouir qu’en matant les autres en train …
Charger d'autres écrits par keduku
  • 1 (6)

    Blonde à Blacks

    Beaucoup plus de femmes qu’on ne pourrait l’imaginer sont, de nos jours, attir…
  • 31094215945722ce6e4c

    Salopes à blacks

    Il y a des femmes, elles sont d’ailleurs peut-être plus nombreuses qu’on ne pe…
  • 299950859415e0d53109

    Friande de grosses bites

    Il y a plus de femmes blanches que l’on croit qui pense que les hommes blancs ont so…
Charger d'autres écrits dans Blacks

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Fétichisme ! 1

Afin d’agrémenter leur vie sexuelle, des couples ou bien des gens qui paient pour ce…