Accueil AMATEURS Mon amant est très doux

Mon amant est très doux

0
7
391
018

Moi qui me plaignais que de tomber sur des mecs machos, brutes et pas câlins du tout, moi qui étais sur le point d’être dégoûtée des mecs que je trouvais superficiels et peu attentifs aux femmes, je crois que ça y est enfin, j’ai connu la perle rare, oh sûrement qu’il a des défauts mais depuis quelques semaines que je suis avec lui je ne les ai pas encore décelés. j’ai rencontré mon mec dans une banale soirée où l’on rencontre toujours en principe un plan cul d’un soir qui ne va pas plus loin, avec lequel on baise une fois et on est d’ailleurs souvent déçus. Oui c’était chez ma cousine lors de son cinquième anniversaire de mariage, elle a épousé un ingénieur en informatique avec qui elle s’est assurée une situation stable mais avec qui elle doit s’ennuyer ferme aussi, il ne parle que de travail, c’est bien simple, seul le boulot le passionne, enfin passons. Dans cette soirée il avait invité un pote à lui et c’est justement le gars dont je vous parle actuellement, il était seul dans un coin, un brin timide, le regard dans le vide. Ma cousine qui se mêle de tout depuis toujours, elle est du signe des gémeaux et les gémeaux sont comme ça, toujours décider pour les autres, elle savait que j’étais seule et elle avait décidé de bien faire en me mettant dans les bras de cet homme, je dois avouer que pour une fois elle a bien fait de se mêler de ce qui ne la regardait pas. Mon homme actuel donc n’est pas le vrai beau gosse mais il a un charme naturel, un genre de magnétisme qui se dégage de lui dès qu’il parle et qui vous retient à ces côtés. On a beaucoup parlé, on a beaucoup dansé et on a beaucoup bu aussi. Il m’a raccompagnée chez moi et on s’est juste roulé une pelle ce soir-là, il vaut mieux ne pas baiser le premier soir après une soirée arrosée car on n’est jamais satisfait. On s’est bien entendu échangé nos portable pur se fixer un rendez-vous, il m’a dit qu’il voulait me faire essayer un petit restaurant Italien au centre de Toulouse, un restaurant que de plus je ne connaissais pas, pourtant je sors souvent dîner dans Toulouse mais il est vrai qu’on a le tort de s’habituer à des endroits et de toujours fréquenter les même. Trois jours après on était chez « l’Italien » donc et si on a très bien mangé on a été plus que raisonnable sur l’alcool par contre. Il m’a ensuite emmenée chez lui, il est architecte et sa maison est magnifique, il l’a dessinée lui-même. On s’est roulé de grosses pelles, on s’est déshabillés doucement, il m’a allongée sur le lit, j’étais nue comme un vers, ventre contre le matelas. Il a sorti du gel lubrifiant aux amendes et il m’a proposé un massage relaxant, ces propositions ne se refusent jamais, d’autant que jamais un mec ne m’a proposé cela, les autres ils me sautaient dessus, ils me bourraient la chatte et ils se cassaient devant la télévision. Ce massage fut un vrai moment de plaisir pour moi, ses mains étaient bonnes comme de la soie, mon vagin était trempé de cyprine au bout de cinq minutes et mes bouts de seins étaient tendus comme des arcs, je n’avais jamais goûté à pareille friandise, car vraiment on peut dire que ces massages sont des moments privilégiés, ça a duré une demie heure au moins durant lesquels je me suis vraiment régalée comme jamais, j’étais excitée mais excitée, vous ne pourriez l’imaginer. Je me suis ensuite retournée, son pénis était tendu, gros, long, ferme et fier, à l’oblique, épilé, vraiment joli. Je l’ai délicatement pris en bouche et je l’ai sucé, les yeux mis clos avec une espèce de passion, le gland pulsait sur ma langue, les testicules étaient gros et garnis, la tige était ferme comme de l’acier, il caressait mes seins et ma nique pendant la fellation, je n’en pouvais plus, je lui ai demandé de me prendre. Il m’a baisée en position du missionnaire d’abord puis il m’a retournée et m’a prise en levrette, je sentais ce gros pénis me pénétrer et je gémissais très fort, vraiment très fort, mes orgasmes étaient d’une telles intensité que je ne pouvais pas être plus discrète. Il m’a prise pendant longtemps, le gars est vraiment un coup exceptionnel par rapport à tout ce que j’ai connu auparavant. Il a éjaculé sur mes seins qui en sont pas très gros mais qui sont naturels, fermes et droits, il s’est enfin couché à mes côtés et il m’a enlacée dans ses bras musclés. Depuis on ne s’est plus quittés et figurez-vous que chaque fois q’on a le temps, avant de faire l’amour, il me masse, il me donne de mauvaises habitudes car on se fait vite à ce type de caresses succulentes !

 

  • 2 (4)

    Brune à Blacks

    Il semblerait que les jeunes femmes soient de plus en plus portées sur les mecs blacks, ce…
  • 19895065582ba71a828c

    Une maman baise

    Une maman comme beaucoup d’autres mamans qui vit seule avec ses deux gamins parce qu…
  • 3 (4)

    Baise de voisinage

    samedi soir cette jeune femme rentrait de vacances,seule, elle n’avait pas du tout l…
Charger d'autres articles liés
  • 78568654b13646a18fa

    Micro-Pénis vaillants

    S’il est vrai que presque tous les hommes sont insatisfaits, à tort, de la taille de…
  • 14496554993dbbaed69

    Bonne levrette douce

    Les hommes ont de tout temps adorer prendre les femmes en levrette, à n’importe quel…
  • 7 (1)

    Vieux cochon baise une Asiatique

    C’est toujours pareil depuis des lustres, c’est toujours les mecs pétés de tun…
Charger d'autres écrits par keduku
  • 78568654b13646a18fa

    Micro-Pénis vaillants

    S’il est vrai que presque tous les hommes sont insatisfaits, à tort, de la taille de…
  • 14496554993dbbaed69

    Bonne levrette douce

    Les hommes ont de tout temps adorer prendre les femmes en levrette, à n’importe quel…
  • 08239731

    Multi orgasmes en solo

    Beaucoup trop de femmes se plaignent d’être seules, de vivres seules en ville ou mêm…
Charger d'autres écrits dans AMATEURS

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je suis une bourgeoise suceuse

Je suis une nouvelle bourgeoise, c’est à dire que je suis une roturière reconvertie …